De nouvelles aides pour planter des haies bocagères

Un appel à candidatures est lancé. Le dispositif piloté par le Parc couve 80 % de l'investissement. Un service clef en main.

.

Le Parc naturel régional du Perche lance une nouvelle campagne de plantation de haies bocagères. Les personnes intéressées sont invitées à se rapprocher du Parc dès à présent et jusqu’au 15 mars 2024, date de clôture de l’appel à candidatures pour les premières plantations prévues à l’automne-hiver 2024-2025.
.

Agriculteurs, collectivités, propriétaires privés… tout le monde peut déposer un dossier de candidature. Deux conditions doivent pour cela être remplies. Tout d’abord, l’opération étant soutenue par la région Normandie dans le cadre de la restauration de la trame verte et bleue (voir par ailleurs), le projet de plantation doit concerner le territoire du Parc du Perche. Il faut ensuite que le projet représente au minimum 150 mètres. A la clef des aides financières à hauteur de 80 %. Mais pas seulement comme l’explique Stéphane Liberge du pôle aménagement du Parc : « Nous accompagnons les porteurs de projet dans toutes leurs démarches. Nous réalisons des visites au préalable, des relevés de terrain, la cartographie... Nous les guidons sur le choix des essences locales en tenant compte de la nature des sols et des objectifs attendus, en privilégiant lorsque cela est possible les essences identifiées par le label Végétal local (voir par ailleurs). Dans un second temps, nous mettrons en place des marchés publics afin de retenir des offres tarifaires compétitives, que ce soit pour l’achat des plants ou pour la plantation. Nous coordonnons les commandes, les livraisons et les travaux… On est vraiment mobilisés sur le terrain pour suivre toutes les étapes des projets ». Une aide clef en main en somme qui passe même par l’avance de trésorerie.

Pour candidater, deux possibilités :

Campagne de plantation 2024-2027.
Premier appel à candidatures jusqu’au 15 mars 2024.
Réponses aux candidatures au plus tard le 15 juin 2024.
Préparation des sols : automne 2024.
Plantations automne - hiver 2024-2025.
.

Qu'entend-on par haies bocagères ?

Les haies bocagères sont des alignements d’arbres, d’arbustes et de buissons composés d’un mélange d’essences locales. Elles constituent un élément identitaire important sur le territoire du Perche, morcelant le paysage de prairies, cultures, vergers, parcelles agricoles… Et sont un atout pour lutter contre le réchauffement climatique.

300 km de haies déjà plantées avec le Parc

« Depuis 2000, grâce au Parc, 300 km de haies et 80 ha en agroforesterie ont été plantés » rappelle Pascal Pecchioli, vice-président de la commission Aménagement Durable avant de poursuivre : « Nous ne relâchons pas nos efforts car l'abre, et donc la haie, est érigé en axe prioritaire dans la nouvelle charte. Bien plus qu’un élément paysager identitaire, les haies apparaissent comme un atout majeur pour atténuer les effets du réchauffement climatique, notamment au travers de leur rôle essentiel en matière de régulation du climat local, en faisant office de brise vent, d’humidificateur de l’atmosphère, de régulateur de température… Elles permettent de piéger une partie du rayonnement solaire en journée, redonnant ainsi au sol un supplément de chaleur propice à la pousse des plantes. Elles jouent, de plus, une fonction hydraulique en contribuant au rechargement des nappes phréatiques, en facilitant la pénétration de l’eau en profondeur… Sans oublier leur fonction biologique qui font d’elles l’habitat de nombreuses espèces ».

Une alliée contre le réchauffement climatique

D’un point de vue économique, la haie est aussi un moyen de travailler à structurer une filière locale en valorisant le bois énergie (de la plantation au bois de chauffage en passant par la coupe et la transformation) et donc de diminuer notre empreinte carbone.
Pour toutes ces raisons, la haie est l’un de nos alliés contre le réchauffement climatique, un atout majeur pour le Perche et un enjeu fort pour notre territoire. Alors, ensemble, plantons des haies !

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue (TVB) vise à préserver et à restaurer un réseau de continuités écologiques, végétales et hydrauliques, pour que les espèces animales et végétales puissent circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer, assurant ainsi leur cycle de vie. Les réservoirs et corridors de la trame verte et bleue ont pour cela été identifiés et cartographiés par le Parc.
Le programme de plantations de haies et de restaurations de mares participe à préserver et à restaurer la TVB, contribuant à améliorer notre cadre de vie, l’attractivité résidentielle et touristique.

Végétal local, qu’est-ce que c’est ?

La marque Végétal local est une marque collective de l'Office français de la biodiversité créée en 2015 à l'initiative des Conservatoires botaniques nationaux, l’Afac-Agroforesteries et Plante & Cité.
Elle propose des semences, boutures, plantes et arbres issus de collectes en milieu naturel.
L’objectif est de garantir la traçabilité de ces végétaux et la conservation de leur diversité génétique afin d’avoir sur le marché des espèces adaptées pour la restauration des écosystèmes et des fonctionnalités écologiques.

.
.

> Plus d'informations sur https://www.parc-naturel-perche.fr/ <

Aller au contenu principal